Expédition J 7

Publié le par islande4elements

Bonsoir,

Les photos des journées de samedi et dimanche me sont parvenues, elles sont intégrées aux articles correspondants à ces journées, n'hésitez pas à les consulter elles sont très belles;

 lien balise link

Voici le récit de l'équipe pour cette journée : 

"Nous sommes toujours à Myvatn.

La journée est mise à profit pour vérifier, sécher et reconditionner l’ensemble du matériel qui a un peu souffert du rangement ‘’sauvage’’ dans le pick-up, certes bien plus gros que ceux que l’on voit chez nous mais néanmoins un peu trop petit pour accueillir l’ensemble de l’équipe et son matériel.

sechage des chaussures

Séchage des chaussures


Cet après midi nous avons mis les PULK'O à l’eau dans le lac de Myvatn, comme prévu dans notre progression initiale, afin de tester leur étanchéité. Ils ne semblent pas avoir souffert du traitement qui leur a été imposé depuis quelques jours : alternance de progression sur la neige et dans les champs de lave aux cailloux rugueux voir acérés.

 

La traversée

Une traversée de quelques 13 Km de glace et d'eau.

"Elle s’est déroulée sans accroc malgré un très fort vent glacial. Enfin une partie de notre projet qui se passe comme nous l’avions projeté.

L’eau est très froide et l’énergie qu’il faut déployer nous empêche de geler.

Le mot « exceptionnel » souvent galvaudé dans la conversation courante à, pour nous, pris tout son sens sur cette traversée comme ce fut aussi le cas sur le glacier Vanatjokull. Une immensité de  glace à perte de vue, aussi brillante qu’un diamant, puis la cassure de la « banquise » pour les eaux sombres et gelées du lac. C’était formidable. Une sortie EXCEPTIONNELLE, comme en témoignent les photos.

preparation des pulkos

Préparation des PULK'O 

mise a l-eau

Mise à l'eau

 

Cette traversée était aussi l’occasion d’effectuer de nombreux tests sur plusieurs matériels :

-       Les Pulkos, qui ont participé à l’aventure du Svalbard puis à la traversée de Nice Calvi, qui ont été tirées et « malmenées » sur de nombreux kilomètres et sur tous types de terrains y compris sur les pistes de graviers, voir caillouteuses depuis le début d’Islande 2012, ont navigué sans problème.

C’est à peine croyable compte tenu des sollicitations. Les pulkos ont prouvé leur qualité : la neige, les rochers, la glace et l’eau n’ont pas entamé leur résistance. Bravo à Atic et Pascal qui ont conçu ces « bateaux » dans des matériaux qui font aujourd’hui réellement leurs preuves.

-       C’était aussi l’occasion de tester un nouveau dispositif de voile sur ces mêmes pulkos permettant d’utiliser l’énergie du vent sur l’eau et sur la glace. Là aussi une réussite.

preparation des voiles-2

Préparation des voiles

-       L’accouplage des bateaux en navigation, permettant de constituer un radeau flottant, a été aussi testé et comme précédemment le test a été couronné de succès aussi bien sur l’eau que sur la neige et la glace.

a pieds sur la glace

A pied sur la glace

progression sur la glace-4

Progression sur la glace

-       Les sacs Zulupack qui nous ont accompagné depuis le début de cette expédition, qui ont subit tous les temps et tous les chocs possibles devaient prouver leur étanchéité. Plusieurs sacs ont été mis à rude épreuve durant cette traversée, ont même été immergés volontairement et involontairement. Tout le matériel est resté sec. Grâce à la qualité et à la conception de ces produits.

sac etanche 

Sac étanche

 

Sur le plan des anecdotes, bien évidemment ça n’a pas été le calme plat : En plusieurs endroits la glace a cédé sous nos pieds nous plongeant dans les eaux glacées d’Islande. Perte d’une pagaie, avec Jeff obligé de plonger à l’eau pour récupérer ce matériel indispensable pour regagner le rivage du lac relativement lointain.

petite baignade

Petite baignade!

Alternance d’eau et de glace avec un vent glacial qui abaissait considérablement le froid ressenti … En bref des conditions idéales d’expédition!!" 


 Suite de l'expédition

"Les prévisions météo pour les prochaines 72 heures sont mitigées, toutefois le nouvel objectif se dessine peu à peu : entrer sur le Langjökull à son extrémité ouest pour arriver à son sommet, une bonne occasion pour tester les gants fournis par l’entreprise Rostaing.

Ce glacier qui culmine à 1390 mètres d’altitude est situé sur la partie ouest de l’Islande ce qui devrait nous permettre  d’être à Reykjavick dimanche prochain en fin de journée pour préparer l’embarquement du matériel.

 

Demain Askja, bivouac au pied du volcan, jeudi matin retour à Myvatn et départ pour Langjökull

Nous sommes impatients de couvrir les 250 kilomètres de piste qui nous séparent de cette nouvelle aventure.

 

Ce soir, nous avons reçu notre nouvelle remorque (tant attendue!) et prenons la route tôt demain matin pour rejoindre Siggi et nos partenaires Vincent Denis et Stéphane Rostaing afin de réaliser avec eux une partie de l’aventure comme prévu dans le projet initial.

Les « Dieux Islandais » seraient ils enfin avec nous ?

C’est ce que nous dirons les prochains jours.

 A bientôt."

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

duplot 28/03/2012 14:05

waouh ,waouh belle expédition , on vous envoie plein de courage , en tout cas vous vous éclatez , et vos récits et photos sont magiques et magnifiques, ils nous permettent de découvrir l'Islande .
Bisous à tous : les voisins de jérémy et Céline et Baptiste